Partenariat public-privé: zone industrielle de Malines

« Cela ne fonctionnera jamais. » C’est ce que les entreprises ont déclaré à Willy Ivens lorsque, en tant que directeur de la Chambre de Commerce de Mechelen, il a lancé l’idée d’assurer une surveillance commune des terrains d’entreprises de Mechelen.

Aujourd’hui, cinq ans plus tard, trois voitures de patrouille Securitas effectuent une ronde la nuit pour des centaines d’entreprises participantes à Mechelen Nord, Mechelen Sud et Ragheno. La journée et le week-end, une présence permanente est également prévue. Et la police note une forte diminution de la criminalité.

 Willy Ivens s’en souvient très bien : « Nous souhaitions contrer la croissance de la criminalité constatée sur les trois terrains d’entreprises de Mechelen. Outre la contribution de la ville et de la police locale, nous avons trouvé en Securitas un partenaire qui accepte d’investir dans un concept global. »

Securitas a proposé un concept réfléchi et flexible : une combinaison de contrôles préventifs et d’intervention après alerte. Comme l’agent mobile de Securitas est présent en permanence sur la zone, le temps de réaction en cas d’alerte est réduit.

Partenariat public-privé

Le fonctionnement du consortium a lieu en toute transparence. Cette bonne collaboration se ressent par exemple dans les contacts entre Securitas et la police locale. Securitas fournit à la police locale toutes les informations nécessaires, une concertation mensuelle a lieu entre le branch manager et le responsable de la police. Sur le terrain, l’agent mobile se présente chaque soir à la police au début de son service.

Willy Ivens se montre particulièrement enthousiaste à propos du partenariat proactif de Securitas : « La Chambre de Commerce joue un rôle de coordination dans le projet. Il est important que Securitas, en tant que partenaire, réagisse rapidement par rapport à nos idées et apporte aussi des suggestions. Par exemple, le reporting s’est bien amélioré. Aujourd’hui, les entreprises participantes reçoivent automatiquement chaque matin un rapport dans leur boîte à messages reprenant les constatations de la nuit passée. Par ailleurs, Securitas envoie un bulletin d’information mensuel comportant un aperçu des constatations du mois précédent. Tous les ans, une évaluation approfondie a lieu sur la base des chiffres en matière de criminalité et de nouveaux points d’actions sont débattus. »

Securitas œuvre continuellement à l’amélioration du service, avec contrôle de parking au cours de la nuit précédente, ou des services supplémentaires comme le contrôle de sortie ou security on call. Ce dernier service est une forme « d’intervention à la demande ».

*
*
*
*
*
*

* Champ obligatoire